Sallanches : enfin des avancées pour le déploiement de la fibre optique

Sallanches : enfin des avancées pour le déploiement de la fibre optique

Le déploiement de la fibre optique était embourbé à Sallanches depuis deux ans. En intégrant le Syane, la commune dispose maintenant d’un calendrier fiable pour finir le travail. Explications.

 

Le plan de déploiement du Syane ne tenait pas compte de Sallanches… mais c’était avant que la commune n’intègre le syndicat (source ; Syane).

Mercredi 25 novembre, le conseil municipal a voté l’intégration du territoire de la commune au projet de déploiement de la fibre optique porté par le syndicat des énergies et de l’aménagement numérique (Syane) de Haute-Savoie. En intégrant, le Syane la commune doit ainsi pouvoir achever le déploiement de la fibre optique notamment vers les secteurs les moins bien connectés :

« La zone industrielle est déjà équipée puisque le réseau FTTO* est déployé. Pour les particuliers, la fibre a été développée dans le centre-ville ce qui a permet déjà de disposer de plus de débit. Notre volonté en intégrant le Syane est de poursuivre ce déploiement dans des secteurs où la connexion est difficile comme à Luzier, par exemple », explique Thierry Sermet-Magdelain, adjoint à l’urbanisme.

Pour ce faire, quelques travaux seront nécessaires : creusement de tranchées pour faire passer le réseau, installation de prises… L’accord avec le Syane prévoit en effet l’installation de 10 000 prises FTTH** à 22, 50 euros (payées par la commune soit 225 000 euros de participation) « pour une couverture totale partout où il y a le téléphone hors locaux éloignés type refuges, granges d’alpage. »

Priorité aux zones blanches

Un travail dont l’agenda est déjà fixé et qui s’inscrit dans la phase 2 du plan de déploiement porté par le Syane :

« Nous travaillons sur le déploiement de la fibre depuis 4 ans, nous disposons donc de tous les éléments techniques. L’agenda précis des différents travaux est encore à fixer mais nous savons déjà que le déploiement se réalisera à partir de 2021 pour que Sallanches soit entièrement équipée en 2024. Les zones blanches sont priorisées dans cet agenda : Luzier, Nant-Cruy, Villy », explique Thierry Sermet-Magdelain.

Un agenda enfin fiable qui met un terme aux difficultés rencontrées par la commune pour déployer la fibre optique à destination des particuliers.

Une question d’opérateur de services

Dans un premier temps, la commune avait en effet choisi de se débrouiller sans le Syane en s’appuyant sur sa Régie pour installer et exploiter le réseau. Mais le plan achoppe sur la nécessité de trouver un opérateur privé d’accord pour commercialiser ses services via le réseau sallanchard (et donc participer à son financement) :

« Comme Sallanches disposait déjà d’infrastructures au travers de la régie de gaz et électricité, nous avons voulu optimiser au mieux ce qu’on avait déjà. Orange et SFR nous ont fait miroiter des choses mais, au final, on s’est fait mener en bateau. Et sur ce genre de dossier, une année est vite passée. On se heurtait toujours au même problème : les grands opérateurs étaient intéressés pour couvrir les zones à forte densité de population mais pour les coteaux, c’était autre chose », explique Thierry Sermet-Magdelain.

La commune se tourne donc vers d’autres opérateurs de services pour exploiter son réseau : Kiwi et K-Net. Mais les deux opérateurs préfèrent lâcher l’affaire faute de trouver moyen de faire leur beurre :

« Cela n’a pas fonctionné car les Sallanchards préféraient se tourner vers les grands opérateurs qu’ils connaissaient », note l’adjoint.

En agissant sur une plus large zone, le Syane peut au moins proposer aux opérateurs un marché plus vaste et donc plus rentable (246 communes).

*FTTO : le réseau pour les professionnels

**FTTH : le réseau pour les particuliers

Julien Berrier

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *